GRAPHIC LANDSCAPES

ARCHIKULTURE

La Maison ARCHIK présente sa nouvelle exposition GRAPHIC LANDSCAPES sur les conseils d'Emmanuelle ODDO (Commissaire d'exposition). La designer Charlotte JUILLARD entre en scène aux côtés de l'artiste plasticien Louis REITH. L’occasion de faire rencontrer l'apparence formaliste et l'esthétique épurée avec les oeuvres et objets donnés à voir, et d’acquérir des pièces numérotées exclusives.

Ici, la matière est mise à nue, présentée dans son état le plus brut : le papier et la roche volcanique imposent leur caractère sobre et intemporel. Bien que leur masse respective contraigne différemment le geste, tous deux se retrouvent soumis au même sort, à savoir celui d’être méticuleusement taillés, dans de lignes claires et pleines qui tendent vers un idéal de rigueur.

Qu’il s’agisse de Louis REITH ou Charlotte JUILLARD, chacun parvient à doter ses créations d’un langage sculptural et résolument moderne. Les courbes succèdent à de traits plus francs dans une gamme chromatique restreinte et harmonieuse, décrivant ainsi une danse sereine des formes, un paysage graphique sur lequel le regard court librement.


| CHARLOTTE JUILLARD

Née en 1987 à Gassin (Var), Charlotte suit des études de Design et d'architecture intérieur à l'école Camonde où elle sort diplômée en 2011 avec les félicitations du jury pour son projet de porcelaine Morphose réalisé en partenariat avec la prestigieuse Manufacture de sèvres.

Elle intègre la Fabrica l'année suivante (centre de Recherche et de Communication du groupe Benetton situé à Trévise en Italie) où elle travaillera sous la direction de Sam Baron et développera de nombreux projets notamment avec des artisans locaux.

Suite à cette résidence, Charlotte JUILLARD rentre à Paris et monte en 2014 son propre studio de création alliant design d'objet à la scénographie. Elle travaille actuellement pour de nombreux clients tel Molteni ou ligne Roset.

Sa démarche créative est une recherche autour du geste dans une quête de valorisation de la matière. Elle croit au retour à la valeur du travail manuel où la gestuelle de l'artisan devient le centre d'un projet.

Sa nouvelle collection intitulée Lavastone met en valeur la pierre de lave issue de carrières situées dans la région de Naples.

La volonté d’utiliser ce matériau trop peu connu a été le point de départ d’un projet caractérisé par les lignes sobres et un design pur qui laissent pleinement s’exprimer le potentiel de la matière même.

À travers ces objets, Charlotte JUILLARD tente de combiner le caractère brut de la pierre volcanique avec une sensibilité féminine.

 

barre separation

| LOUIS REITH

Chacune des séries de Louis REITH dépend d’un protocole qui s’attache tantôt à révéler le squelette graphique des images, tantôt à leur imposer une esthétique abstraite, en dépit du préalable figuratif qu’elles imposent.

D’une grande sobriété, non sans rappeler certains artistes du Bauhaus, ces compositions reposent toujours sur des formes géométriques claires, rectilignes, flottant au centre de la page.

Pour cette exposition GRAPHIC LANDSCAPES, Louis REITH présente une réinterprétation de sa série Nachttuin. Ici comme à son habitude, le support de départ est pré-existant à l’oeuvre de l’artiste.

Dessins ou photographies de livres abandonnés et collectés se retrouvent subtilement maniés, collés, soustraits et recomposés. Ce faisant, l’alchimie parvient à naître entre l’image d’origine et les lignes imposées par la suite.

Dans le même temps, ces fragments picturaux extraits de l’oubli accèdent à une nouvelle temporalité, un nouveau statut, et la matière papier réaffirme son rôle de support sensible et réceptacle intemporel.

 

barre separation

 Infos pratiques 

Du 3 novembre 2017 au 31 janvier 2018 à la Maison ARCHIK Marseille
À partir du 15 février 2018 à la Maison ARCHIK Toulouse

http://www.charlottejuillard.com
http://louisreith.com

Partager